lundi 27 juillet 2015

Le Pôle Sud d'inaccessibilité

Aujourd'hui, nous allons parler des pôles d'inaccessibilité.Un pôle d'inaccessibilité désigne un point géographique le plus éloigné de toute côte. On peut ainsi construire géométriquement des pôles d'inaccessibilité aussi bien maritimes que terrestres.
Ainsi par exemple, le point Némo, situé en plein océan Pacifique, désigne le pôle maritime d'inaccessibilité, qui est donc l'endroit le plus éloigné de toute terre émergée (à une distance de 2688 km).

Fait rigolo : en 1997 une équipe du NOAA a détecté un son d'ultrabasse fréquence d'origine inconnue provenant de cette zone : le bloop.
Autre fait rigolo : c'est aussi dans ce coin là que H.P Lovecraft a imaginé se trouver Cthulhu : un gigantesque monstre millénaire assez moche et plein de tentacules (L'appel de Cthulhu, 1926).
Écoutons le bloop pour se faire l'idée du son que peut produire un gigantesque monstre millénaire assez moche et plein de tentacules :


Si ça peut vous rassurer, l'hypothèse la plus probable est que ce son serait en fait produit par les tremblements d'un énorme iceberg inoffensif et sans aucune tentacule (même si au fond c'est un peu décevant).
Encore un fait rigolo, on ne s'arrête plus, c'est que comme peu de routes maritimes passent vers le point Némo, nos congénères humains les plus proches du point d'inaccessibilité maritime sont vraisemblablement les astronautes de l'ISS (à 400 km d'altitude).
J'en viens à L'Antarctique, car au fond vous êtes là pour ça, et vous avez bien raison. Hé bien avant de continuer je vous propose de répondre à ma devinette à 1000 francs : Bon sang mais que trouve-t-on au point d'inaccessibilité Antarctique ?
Maintenant que vous avez répondu à la petite devinette, vous avez le droit d'afficher la réponse en cliquant sur le bouton ci-dessous :



Félicitations, vous l'avez deviné, la bonne réponse était bien évidemment "Un Lénine en plastique" !

Comment diable un Lénine, qui plus est en plastique, a-t-il pu atterrir au point le plus difficile à atteindre sur Terre ?
Pendant l'année géophysique internationale, en 1958, une expédition soviétique atteint le pôle d'inaccessibilité à 3662 mètres d'altitude, ils y construisent la station Sovetskaïa pour y mener des travaux de recherche.La station est abandonnée quelques mois plus tard. Avant de partir, les soviétiques fixent le buste du camarade Lénine sur la cheminée.
Au fil des années, les bâtiments se sont inexorablement enfoncés dans la glace, ne laissant plus dépasser que la statue. En creusant sous la glace, on peut encore retrouver le bâtiment d'origine avec un livre d'or à signer pour les visiteurs (il doit rester encore pas mal de pages).
Photos prises par la Team N2i en 2006 :



Pour comparer, voici des photos du bâtiment prises en 1965 (Olav Orhelm/Norwegian Polar Institute).
 


En bonus, le land art Constellations (2006) de l'artiste Lita Albuquerque, qui a bien été installé en Antarctique mais près de McMurdo. 99 sphères bleues dont la taille est proportionnelle à la luminosité de l'étoile qu'elles représentent. (Photos : Jean de Pomereu)





5 commentaires:

Domigene a dit…

Nous sommes désolés de n'avoir pu entendre le bloop : le son ne fonctionne pas !

Domi a dit…

J'ai perdu au questionnaire, je n'avais pas révisé avant !

Nathalie a dit…

Et moi j'ai gagné ! J'imagine que seule une motivation politique est assez puissante pour envoyer des humains déposer quelque chose en un endroit complètement incongru.

FRi a dit…

Pour les sphères bleues, l'artiste a purement et simplement plagié Juan Romano Chucalescu ! (On reconnaît au premier coup d'œil les pyramides sphériques...)

MarenneArPat a dit…

Désolé, nous avions pensé au plastique, mais dans un canard!